Toxine Botulique

L’intérêt de la toxine botulique de synthèse en médecine esthétique nous est apparue de manière fortuite.

En effet, comme dans le cas de nombreux médicaments, les propriétés « antirides » de cette substance ont été remarqués dans les suites de son utilisation première en ophtalmologie. Des médecins canadiens avaient alors noté un effet intéressant: moins de rides chez les patients ayant reçu le traitement!

Des études cliniques furent alors menées, permettant de valider les résultats et de déterminer les dosages de toxine botulique nécessaires au traitement des rides du haut du visage. Les différents tests permirent d’identifier une autre propriété: la capacité de réduire la transpiration excessive appelée hyperhydrose.

Depuis 1992, plusieurs centaines de milliers de personnes à travers le monde ont bénéficié d’injections à visée esthétique sans incident majeur.

Le principe des injections de toxine botulique

La toxine botulique utilisée en medicine esthétique est la même que celle utilisée dans un but thérapeutique. Seul le dosage diffère, bien moindre en médicine esthétique.

Emploi de toxine botulique en médecine esthétique

Dans le cas du front par exemple, contrairement à ce que l’on peut penser, la toxine botulique permet de détendre le muscle et non pas de le tendre. En effet, la relaxation des muscles peauciers du front va réduire de manière significative les rides en surface.

Les zones à traiter par injections de toxine botulique

En médecine esthétique, la toxine botulique est généralement utilisée sur des zones spécifiques du visage présentant des rides d’expression. Ces rides s’impriment suite à la repetition des contractions de certains muscles peauciers. Chez une personne jeune, la peau retrouve son aspect lisse après chaque mouvement du visage mais avec le temps, la peau perd de son élasticité. Il en resulte un creusement progressif des rides, qui deviendront visibles de manière permanente créant ainsi une véritable cassure du derme.

3 zones principales peuvent être traitées par injections de toxine botulique:

  • Rides de la patte d’oie : ces rides au coin des yeux résultent des expressions du sourire ou du rire
  • rides du lion : ces rides verticales situées entre les sourcils apparaissent lorsque l’on fronce les sourcils exprimant ainsi un mécontentement, une menace
  • rides du front : ces rides horizontales sont provoquées par l’élévation des sourcils lorsque l’on écarquille les yeux pour exprimer une surprise

D’autres zones peuvent également être traitées par injection de toxine botulique :

  • les fines rides verticales sur les lèvres dans le cas d’un muscle hypertonique
  • les hypercontractions de La région mentonnière favorisant l’apparition des plis d’amertune et d’un aspect irrégulier de la peau sur la pointe du menton
  • les plissures du nez ou rides péri-nasales

Déroulement de la séance

Tout traitement est précédé d’une consultation au cours de laquelle le praticien effectuera un examen attentif de votre visage afin de dresser un diagnostic global. Il décidera ensuite du traitement le plus adapté et jugera de la pertinence d’une injection de toxine botulique selon vos réels besoins, en s’assurant de ne pas perturber les expressions de votre visage et de rétablir une harmonie globale de votre visage.

Technique d’injection de la toxine botulique

Les injections réalisées à l’aide de seringues à aiguilles très fines sont peu douloureuses. Elles se font dans les muscles peauciers, à quelques millimètres de profondeur. Le médecin injectera plusieurs points répartis sur l’ensemble des muscles de la zone à traiter. Les rides horizontales du front nécessiteront une dizaine de points d’injection tandis que les rides de la patte d’oie n’en necessiteront que de 3 a 5 pour chaque zone.

Sur une peau préalablement nettoyée et désinfectée, le médecin dessinera les points d’injection avant de procéder à celles-ci. Les quantités de toxine botulique injectées seront infimes. A la suite du traitement, il est déconseillé de pratiquer une activité sportive pendant 24h. Les produits couvrants sont autorisés 30 minutes après la séance.

Entretien et durée des résultats

En fin de séance, aucun résultat n’est visible. L’effet de la toxine prendra quelques jours à se mettre en place. À 15 jours, le résultat est maximal. Il conviendra d’ailleurs de vous rendre au centre pour un rendez-vous de contrôle dans un intervalle de 2 à 4 semaines.

Les effets se prolongeront sur une période de 4 à 6 mois suivant les zones traitées mais également suivant les personnes.

Dans l’intervalle, votre visage sera plus détendu, plus frais, plus jeune. Les rides s’estomperont, la mobilité très réduite initialement réapparaîtra progressivement.

Il est important de comprendre que la réapparition des contractions musculaires ne signifie pas la disparition des résultats, c’est la diminution des rides au repos qui compte.

La fréquence de la répétition des traitements est individuelle, généralement 2 à 3 séances par année suffisent.

Risques et effets

S’il existe des risques et des effets secondaires pour l’utilisation de toxine botulique en médecine esthétique, les complications restent extrémement rares.

Les effets indésirables suivants peuvent s’observer, ils sont toujours réversibles:

  • gonflement sous les yeux, transitoire mais non systématique après un traitement de la patte d’oie – Durée 4 semaines
  • maux de tête (céphalées) pendant 2 à 3 jours, à traiter simplement avec du paracétamol – Durée 2 à 3 jours
  • contractions involontaires – Durée 1 semaine
  • rougeurs, ecchymoses, hématomes – Durée 1 semaine
  • lourdeur des sourcils transitoire – Durée 3 semaines
  • ptôsis (chute de la paupière) – Durée 2 mois
  • sécheresse oculaire 6 mois

Les contre-indications

  • grossesse,
  • allaitement,
  • pathologie neuromusculaire,
  • signaler tout traitement anticoagulant, anti-inflammatoire ou autre à votre médecin.

En conclusion

Nous recommandons la toxine botulique pour traiter certaines rides.

L’utilisation d’injection de toxine botulique restant un traitement délicat, nous ne la confions qu’a nos praticiens chevronnés. Après cet acte de médecine esthétique vous pourrez reprendre vos activités normalement.

Restons En Contact

Pour être tenu(e) informé(e) de nos actualités et promotions, inscrivez-vous à notre newsletter.